Un bombardement par Minen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un bombardement par Minen

Message  Malinowski le Mer 28 Mai - 22:11

Bonsoir à tous. Je vous présente ce soir un rapport relatant un bombardement du secteur par torpilles. Une recherche sur le JMO du 201 et sur Mdh m'a permis   d'identifier les   victimes. Alain


201e RI  - E.M.
Le chef de bataillon Heinon, commandant le quartier de Sapigneul à Monsieur le lieutenant-colonel commandant le secteur.
J'ai l'honneur de vous rendre compte que cet après-midi vers 15 heures au cours d'un bombardement, une torpille lancée de la côte 108 est tombée à l'entrée d'un abri occupé sur la corde par une 1/2 section de la 17e compagnie.
Un homme a été tué; l'examen du cadavre n'a pas permis de déterminer les causes de la mort, éclats ou commotion.
15 hommes ont été blessés dont 6 à évacuer sur l'arrière pour blessures multiples sans gravité.
3 à traiter à l'infirmerie pour blessures légères et 5 à traiter dans leur compagnie pour la même cause.
Une partie de l'abri a été endommagée et tous les effets d'équipements et les armes qui étaient dans cet abri ont été plus ou moins détériorés par la déflagration des gaz à l'intérieur de l'abri.
Transmission au lieutenant-colonel Hebmann commandant le 201e d'inf., commandant le sous secteur.
L'abri à la porte  duquel le minent a éclaté est bien construit. L'explosion a provoqué un ébranlement qui n'a que légèrement disloqué la toiture, mais le vent et les gaz ont chassé  tout ce qui se trouvait sur leur passage. Les hommes ont été projetés les uns sur les autres, certaines parties de leurs vêtements ont été arrachées. Leurs blessures proviennent non seulement des éclats des projectiles mais aussi des débris de bois et des pierres chassées par les gaz.
L'abri a deux issues latérales. Il a fallu que par suite d'un hasard malheureux le projectile vienne tomber devant l'une des ouvertures pour qu'il y ait des victimes à déplorer.
Le nombre des morts se réduit à un, c'est par erreur qu'il a été signalé deux dans le premier compte-rendu.
Les blessés ne paraissent pas être gravement atteints. Plusieurs d'entre eux souffrent surtout de la commotion produite par l'explosion.
Vu et transmis le 24 novembre 1915, le général commandant la 2ème brigade. P.O. le chef détat-major..
Le 25 novembre 1915, vu et transmis au général Cdt la 1° DI. De Fonclare
(SHD, série 22 N)



avatar
Malinowski
Membre régulier
Membre régulier

Messages : 46
Date d'inscription : 12/04/2014
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum