Craonne rejoue la bataille de 1814

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Craonne rejoue la bataille de 1814

Message  David.H le Jeu 6 Mar - 23:49

Bonjour,  :poilu: 

Ce week end une reconstitution historique napoléonienne va avoir lieu à Craonne.  :photo: 

http://www.aisnenouvelle.fr/region/craonne-rejoue-la-bataille-de-1814-ia16b0n33681
Craonne rejoue la bataille de 1814
PUBLIÉ LE 06/03/2014
Par ERIC JONNEAU


Trois cent figurants sont attendus ce week-end pour le bicentenaire de la bataille de Craonne, autre fait d’armes du sinistre Chemin des Dames.



C’est l’histoire d’un fait d’armes méconnu, occulté cent ans plus tard par un autre, autrement plus terrible. Un siècle avant le carnage du Chemin des Dames, le petit village de Craonne (900 habitants en 1814, 44 après la Grande guerre en 1921, 77 aujourd’hui) abrita une bataille pourtant mémorable et ô combien sanglante.
La guerre ne comportait alors ni front ni tranchée, on l’appela la « campagne de France », débutée fin janvier en Champagne et achevée en avril à Fontainebleau. La bataille de Craonne, les 6 et 7 mars, fut l’une des dernières victoires de Napoléon avant son abdication, le 6 avril. Une des plus meurtrières aussi, puisque 10 000 Français ou coalisés y périrent en deux jours.
Confrontés à 85 000 soldats prussiens et russes, l’empereur fit preuve de l’audace qu’on lui connaît pour amener ses 37 000 hommes à la victoire, ceux-ci parvenant à repousser le maréchal Blücher vers Laon. Un succès « à la Pyrrhus », reconnut Napoléon, qui perdit plus de 5 000 soldats et des milliers de chevaux.
C’est cette bataille très spectaculaire que la communauté de commune du Chemin des Dames, la commune de Craonne et la Cagna, association locale, proposent de commémorer ce week-end. Comme ils l’ont déjà fait dans d’autres sites de bataille de la campagne de France, notamment à Châlons-en-Champagne, des centaines de figurants, passionnés d’histoire, sont attendus au bivouac de Craonne. La reconstitution de la bataille aura lieu dimanche matin pour le grand public.
« On attend 280 à 300 personnes pour le bivouac, mais aussi des cavaliers, Français et Allemands », décrit Perrine Tardiveau, chargée de l’organisation. Le vieux village de Craonne inaugurera pour l’occasion une plaque commémorative. Pour ne rien oublier de son terrible passé.

3 questions à Noël Genteur : « Un village martyr »
Conseiller général et maire de Craonne, Noël Genteur organise depuis 22 ans la commémoration de la bataille de 1814. Et il continue de souffrir des dégâts causés dans sa commune par la Grande guerre.
Qu’éprouve-t-on en vivant à Craonne, qui commémore cette année le bicentenaire d’une bataille napoléonienne et le centenaire de la Grande Guerre ?
On vit surtout dans un village martyr. Je suis encore en train d’effacer les traces de la première guerre mondiale. Je vis sur des terres où mes parents, grands-parents et arrière grands-parents ont souffert et c’est ce qui m’attache à Craonne. En tant qu’agriculteur, je tombe chaque année sur une dizaine d’obus non éclatés et je vois mes bêtes mourir à cause des corps étrangers qu’on retrouve dans leurs entrailles, des restes de barbelés. Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai cassé ma charrue sur des vestiges allemands.

Commémorer 14-18, c’est important ?
Quelques fois, ça ne me plaît pas trop, parce certains en parlent de façon légère. Les conséquences, je les vis au quotidien. Pour moi, ce n’est pas une vieille histoire. 25% de ma ferme n’est pas encore remise en état. Il faut encore boucher des trous d’obus, sortir des câbles de téléphones ou électriques. Ensuite, pour obtenir un sol convenable, il faut travailler la terre pendant cinq ou six ans.

Vous parlez comme si vous vous sentiez seul dans ce combat…
C’est encore dur de travailler dans ce milieu-là et la population a beaucoup changé. La connaissance ne vient pas toute seule et peut-être qu’on ne fait pas assez d’efforts pour communiquer. Le plateau de Californie, l’été, c’est magnifique. On s’imagine difficilement qu’il y a encore cent mille disparus en-dessous, rien que sur le Chemin des Dames.

Le programme
Samedi 8 mars
Toute la journée, manœuvres et escarmouches autour des Bonnevals.
Dimanche 9 mars
9 heures : arrivée des troupes sur le champ de bataille
9 h 30 – 10 h 30 : bataille rangée
11 heures : cérémonie d’inauguration de la plaque commémorative de la bataille de Craonne au cours de la campagne de France.
12 h 30 – 13 heures : réception à la mairie de Craonne.
14 heures : retour des troupes au bivoua, ouvert au public.
Animations et restauration dans le Vieux Craonne.

_________________
Cordialement,

David
http://sapigneul.perso.sfr.fr

David.H
Accro
Accro

Messages : 584
Date d'inscription : 20/08/2010
Age : 43
Localisation : Aisne

http://sapigneul.perso.sfr.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum